Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 09:28
MERCREDI 18 MAI 2016

INVENTAIRE 606

 

"Afin que la crédibilité de la primaire soit assurée" (NKM)

Au sommet (?) du Mont Beubray, une tribune en plexiglas avec deux micros boules

Bonjour le pique-nique

"Chalut !" clame-t-il à un admirateur invisible

Veston de costard

Mais...

Pull sur les épaules négligement noué

La classe !

Quant au Macron...

Mao a assassiné son Peuple

...

Musikschule Münster !

...

Repost 0
Published by Dominique Solamens - dans ROMANS
commenter cet article
17 mai 2016 2 17 /05 /mai /2016 09:46
MARDI 17 MAI 2016

INVENTAIRE 605

 

Depardieu ne dit pas que des conneries

Aux USA, des ouvriers, privés de pauses-pipi-caca, portent des couches...( ARF !)

Au Portugal, on peut GPA désormais

À vos caddies, donc !

Les bourreaux rwandais au Palais

Goldmann en a eu marre de la soupe des restos

Le Petit talonne toujours

Des harcelées se réveillent 30,40 ans après

La religion n'a pas sa place dans un État Laïque !!!

"God is not a politician" clament sur leurs  corps des Femen face à T. Ramadan

'TTENTION !

Bientôt, sur nos écrans :

 

S.O.S TERRE BATTUE !!!

...

Es lebe die DDR, Mensch !

...

Repost 0
Published by Dominique Solamens - dans ROMANS
commenter cet article
16 mai 2016 1 16 /05 /mai /2016 09:07
LUNDI 16 MAI 2016

INVENTAIRE 604

 

Quelqu'un a traité le fouteux à katogan de..."Divinité"

On s'étonne, après, qu'il...

Sur les maillots de ses deux chiards, il a fait floquer "KING" et "LEGEND"

Pauvres mômes...

Elle guérit pas des écrouelles, la Divinité ?

De la connerie, sûrement pas.

À 2 briques mensuelles, peut se permettre l'arrogance, le dieu du stade...

Mais...

Mes (modestes) propositions tiennent toujours :

-8000€/mois net.

-100€/but marqué.

-Petit pavillon de banlieue.

 

ET PIS C'EST TOUT !!!!

...

Roulis...

...

 

Repost 0
Published by Dominique Solamens - dans ROMANS
commenter cet article
15 mai 2016 7 15 /05 /mai /2016 08:23
DIMANCHE 15 MAI 2016

REGENBOGEN...

Repost 0
Published by Dominique Solamens - dans ROMANS
commenter cet article
14 mai 2016 6 14 /05 /mai /2016 10:23
SAMEDI 14 MAI 2016

INVENTAIRE 603

 

Cannes Cannes Cannes

Cancanne

Rousseff en disgrâce

L'autre qui se prend pour une légende

Et les chaînes info de relayer

De mouliner

Un tapeur de ballon !

Luchini toujours aussi exaspérant

Un monstre des mers

Pour pépères et mémères

Ira labourer Venise et sa lagune

Très bientôt

Valls réarme son 49,3

Les crétins jouent à casse-vitrines

Suicide en direct

On n'arrête pas le progrès

...

Max le merle est très très con...

...

Repost 0
Published by Dominique Solamens - dans ROMANS
commenter cet article
13 mai 2016 5 13 /05 /mai /2016 09:05
VENDREDI 13 MAI 2016

MARIE DE BROUWER

 

", Grizeline B a disparu des écrans radar deux ou trois semaines plus tard, ces pauvres gens, les jeunes apprentis chanteurs ou chanteuses, je parle, quand ils sont sur la pente savonneuse, on les retrouve dans des clubs perdus, ils anonnent sur un play back son pourri un de leurs tubes, ou leur tube, genre vu à la télé, devant des mecs complètement pétés et dépoitraillés, et si c'est une chanteuse, ils ne se gênent pas pour monter sur le mini plateau, et la peloter, après, dans le placard à balais qui leur sert de loge, il y a des larmes, forcément, et du rimmel qui fout l'camp, mais c'est trop tard, la fée ne passe qu'une seule fois, et bien souvent, c'est une méchante sorcière,"

 

           c/Solamens/roman/p.95

Repost 0
Published by Dominique Solamens - dans ROMANS
commenter cet article
12 mai 2016 4 12 /05 /mai /2016 09:38
JEUDI 12 MAI 2016

MARIE DE BROUWER

 

",ma mère m'avait inscrit au club de boxe, et tous les mardis soir, j'allais m'entraîner en cachette, et sac de frappe, shadow, droite, gauche, uppercut, au flanc, au flanc, de la rage, j'étais un bloc de rage, ça m'a servi plus tard, dans les manifs, je me payais joyeusement la gueule des curetons, des fafs, des coups de boule aussi, j'arme, je recule, et vlan, en plein front, j'en ai donné, oui, reçu aussi, mais donné, oui, maintenant que je vois défiler ma vie dans ce 4x4 blanc qui hurle le jour, je ne sais où ils m'emmènent, ces trois dingues, je pense que je vais mourir, et que je ne reverrai plus jamais ma Marie de Brouwer, ma si tendre, plus jamais nos enlacements dans le grand lit, nos étreintes, nos fous-rires, c'était à nos réveils que je la désirais au plus fort, nos doigts liés, fermes et douces caresses, et nos soupirs, Marie, tu me manques tellement dans cet enfer, m'enfouir en toi,"

 

              c/Solamens/roman/p.81

Repost 0
Published by Dominique Solamens - dans ROMANS
commenter cet article
11 mai 2016 3 11 /05 /mai /2016 09:08
MERCREDI 11 MAI 2016

PAPA

 

(11 Mai 1919/6 Février 1984)

Repost 0
Published by Dominique Solamens - dans ROMANS
commenter cet article
10 mai 2016 2 10 /05 /mai /2016 09:51
MARDI 10 MAI 2016

MARIE DE BROUWER...

 

",tu vois ce que je veux dire, Sam, remets-m'en une, non, double, c'est la fête, merde, il avait dû raconter son histoire une bonne vingtaine de fois, à des gens blasés ou noyés d'alcool, à des barmen livides et las, ma mère me tenait chaud, je lui avais raconté la forêt, et elle m'avait parlé du Petit Poucet, cette histoire, je la connaissais par cœur, mais je la laissais dire, et je levais sur elle mes grands yeux étonnés, émerveillés, comme la première fois, j'étais bien dans ses bras, je ne tremblais plus, l'ogre nous avait laissés, elle et moi, dans notre refuge de torpeur, il était parti dévorer d'autres misères, d'autres pauvres solitudes,"

           c/Solamens/roman/p.79

it

Repost 0
Published by Dominique Solamens - dans ROMANS
commenter cet article
9 mai 2016 1 09 /05 /mai /2016 09:17
LUNDI 9 MAI 2016

MARIE DE BROUWER...

 

",il n'y a plus rien, plus personne, que toi et moi, dans notre grand lit, tu te rendors, je me lève, je vais pianoter sur mon clavier, dans le salon, j'ai toutes les nuits une idée en tête, sur la table de chevet, il y a toujours un ou deux carnets qui traînent, avec un feutre ou un crayon, je note mes rêves aussi, quand je peux les capturer, des idées de pièces de théâtre, de romans, des poèmes, des chansons, il faut faire vite, car elles s'envolent, à jamais, des papillons fugaces, des fantômes, va les saisir, parfois, je capture une image, je l'encage, la copie sur un carnet à grands carreaux, puis je me rendors, tout quiet, souriant, je verrai demain, à l'aube, s'il est bon à épingler, ce papillon-là, je suis très satisfait de ma chasse pour cette nuit, c'est ainsi que je vis, à courir après des papillons, la nuit,"

                 (c/Solamens/roman p.89)

²

Repost 0
Published by Dominique Solamens - dans ROMANS
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Dominique Solamens
  • : Textes Nouvelles Chansons
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens