Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2017 4 24 /08 /août /2017 09:18
JEUDI 24 AOÛT 2017

TAMBOURS VOILÉS

 

", et des gens qui passaient, on les suivait, on esquissait leurs destins, on les imaginait morts, tout pâles, dans leurs tiroirs, à la morgue de l'hôpital, et des gens qui pleuraient, des femmes, des hommes, dans des cimetières glacés d'effroi, des prêtres goupillonnant, frénétiques, et des cortèges de sanglots, et cette foutue route, je monte tous les matins, super tôt, je m'installe, pliant, petite table, parasol, je règle la lunette, merde, j'ai oublié la glacière, dans la cuisine, j'ouvre le frigo, et je la remplis de canettes de bières fraîches, parfois, sur le coup de midi, quand l'envie m'en prend, je m'envoie un bon coup de whisky derrière les oreilles, ou de vodka, ou de gin, le gin, j'aime pas trop, on dirait du parfum, et ça me cueille trop vite, des journées entières sur la terrasse, du lever au coucher du soleil, sans rien faire d'autre que picoler et épier, qui, quoi, le temps passe, s'épaissit, les heures longues, mortelles,des après midi, ces minutes assassines, il balaie du sud au nord, sur la route, un combi bariolé porteur de planches de surf, une traction avant brillant noir, des scoots de mômes sans casques, des camions lourdement lestés, les routes de l'impossible,"

 

   Dominique Solamens/"Tambours voilés"/roman/p.101/En écriture

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Solamens - dans ROMANS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Dominique Solamens
  • : Textes Nouvelles Chansons
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens