Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2016 7 11 /09 /septembre /2016 09:52
DIMANCHE 11 SEPTEMBRE 2016

ANECDOTE CYCLISTE...

 

Sur une petite route de mon pays, je me rends à une réunion au volant de ma jolie voiture.

À une intersection : Déviation !

3 ou 4 agités avec des panneaux "Tu passes !" "Tu passes pas !".

Je veux aller tout droit.

Une brassardée s'avance. Je baisse ma vitre. Je lui dis, poliment : "Bonjour ! C'est tout droit que je souhaiterais me rendre, car ceci est ma route !"

Je sens qu'elle s'énerve. "Voyez pas que c'est une course cycliste ?"

Effectivement, je vois passer devant mes yeux 2 ou 3 émules de Froome qui filent comme des flèches.

La gentille me dit :" Z'avez qu'à suivre la déviation ! Y a des panneaux !"

Je remercie et je suis la déviation.

10 bornes de rab au compteur.

Pas grave. Je suis de bonne humeur.

Arrive pile à l'heure pour la réunion.

Tout se passe très bien.

Je reprends ma voiture, et, à la même intersection, la fille, avec son panneau "Sens interdit".

Je baisse ma vitre, et fais le malin :"C'est encore moi ! Je souhaiterais rentrer chez moi !"

"C'est où, chez vous ?"

Je réponds, courtois :"C'est tout droit !"

Elle crie :"Voyez pas que c'est une course cycliste ?"

Je réplique, toujours courtois :"Merci, j'avais remarqué ! Et, évidemment, je dois prendre à droite ?"

Elle crie :"NON ! C'est une course cycliste !"

Je commence à m'énerver :" Donc, je fais demi-tour, c'est ça ?"

Elle hurle :"NON ! Z'avez qu'à attendre la fin de la course !!!"

Il était quinze heures trente...

Un jeune type, à côté de la furie, me crie :" Allez ! Allez ! Hop ! Hop ! Dégage !!!"

Je perds mon sang-froid :" Tu me parles autrement ! D'accord ?""

La fille :"Baisse d'un ton ! Baisse d'un ton !!!"

Je fais un demi-tour, marche arrière, et vroum, je repars d'où je viens.

J'entends la fille hurler :"Y a les commissaires de course qui arrivent !!! Connard ! Connard !!!"

N'ai pas fait de doigt.

Pourtant...

Pensé au fameux sketch de Devos à propos de sens interdits.

Je me suis tout de même tapé 20 bornes de plus pour regagner ma thébaïde.

Je me dis, si jamais on donne un quelconque pouvoir à ces crétins aux brassards...

J'en tremble.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Solamens - dans ROMANS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Dominique Solamens
  • : Textes Nouvelles Chansons
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens